Marshall Stockwell, une enceinte vraiment nomade ?5 min read

L'enceinte Marshall Stockwell, une des rares enceinte de la marque à être portable et nous allons voir ce qu'elle vaut dans cet article !
IMG_8212

Bonjour ! Ceci est mon tout premier article sur ce magnifique site qui est Katology ! Aujourd’hui je vais vous parler de l’enceinte Marshall Stockwell c’est une des rares enceinte de la marque à être portable et nous allons voir ce qu’elle vaut dans cet article !

Design

  • Comme toute enceinte Marshall elle est très bien soignée, les finitions ainsi que les matériaux sont aux tops. Sa forme se présente sous un rectangle ce qui est pour moi pas le meilleur des choix, car posé sur une table ou un bureau le son se propage de manière parallèle à la surface et non pas vers nos oreilles, qui sont en hauteur. Une forme cylindrique aurait été plus avantageuse pour pallier ce problème. Mais comme on le sait le format rectangle c’est la marque de fabrique de Marshall. Et puis une forme cylindrique a elle aussi des défauts comme ne pas pouvoir posséder des hauts parleurs de gros diamètre. Marshall a donc misé sur la puissance ! Et ce n’est pas plus mal. Sur le dessus de l’enceinte on retrouve 3 potentiomètres qui change bien des boutons numériques sur les enceintes d’aujourd’hui.
  • Avec ces 3 contrôles analogiques on peut bien plus facilement et rapidement modifier le volume, la basse, ou encore les aigus. On peut noter que ces potards sont rétractables et peuvent donc se ranger ce qui est un bon point pour une enceinte transportable. A côté de ces derniers on retrouve différents boutons. Le plus important, le on/off, puis un bouton pour connecter un nouvel appareil en Bluetooth. Un autre pour répondre aux appels, et enfin un bouton permettant de switcher entre les différentes sources qui sont le Bluetooth et le jack.
  • Sur le derrière, une sortie USB 2A pour recharger son téléphone par exemple, un gadget un peu inutile vu les 2600ma de la batterie qui ne peuvent recharger qu’un téléphone et encore…
  • Pour finir sur le côté on a une prise qui se connecte au chargeur mural 15V, pratique pour une recharge rapide. La longueur du câble est aussi très utile pour laisser l’enceinte brancher sur secteur tout en écoutant de la musique.

 

NOTE 4/5

 

Utilisation

  • Comme on l’a vu cette enceinte permet de contrôler le son grâce à des potentiomètres, un avantage pour la rapidité mais aussi un défaut… Car connecté en Bluetooth, impossible de contrôler le niveau du téléphone… Bien entendu c’est normal avec des potentiomètres car il aurait fallu qu’ils soient motorisés pour palier ce problème. En revanche si on peut se passer de cette fonctionnalité, il est bien plus difficile de le faire pour les autres contrôle :/ je parle du lecture/pause, et suivant/précédent. Ces fonctions sont malheureusement indisponibles. Ce qui est pour un appareil Bluetooth bien embêtant, pourtant un bouton « phone » est disponible permettant de répondre à un appel. Il aurait été judicieux de l’utiliser au moins comme bouton « pause » comme le propose la majorité des enceintes connecté. On se retrouve donc avec une enceinte inséparable de son périphérique.
  • Pour ce qui est du transport avec ses dimensions de 260 x 143 x 42 mm et son poids de 1,2KG, c’est clair qu’il faut accompagner l’enceinte d’un sac pour pas qu’elle devienne trop encombrante. D’ailleurs Marshall l’a bien compris car la marque propose une lanière en achat supplémentaire. Ses 4 cm de largeur l’obligent à être sur une surface plate sous peine de tomber.
  • Parlons un peu de la batterie car si elle ne peut pas recharger un téléphone en entier l’enceinte tient bien voire même très bien ! Je crois que le nombre de fois où je suis tombé en rade ce compte sur les doigts d’une main xD donc pour le coup l’autonomie est très bonne.

     NOTE 3/5

 

   AUDIO

  • Pour son prix lancé à 149€ clairement, je ne suis pas déçu, déjà le fait qu’on puisse régler les aigus et les graves, on n’est jamais en manque de l’un ou de l’autre. Avec une puissance de 27 W c’est largement suffisant pour l’écouter n’importe où à n’importe quel volume… Ou presque car si on la pousse à fond on sent que c’est les aigus qui prennent le dessus et les basses ne vont pas plus haut. Ce qui peut se corriger avec le 3eme potard des aigu mais le son n’est plus le même.
  • Comme dit au début, posé sur une table les haut-parleurs ne pointent pas vers l’oreille et si on penche l’enceinte de façon à monter les haut-parleurs, on sent une légère différence. Et ceci est d’autant plus vrai quand l’enceinte est plus proche. Je ne dis pas que la qualité est meilleure penché ou pas, je note juste que le son est moins clair quand l’enceinte est posée normalement (et que je me trouve debout).
  • En enlevant la protection avant, on peut découvrir les 6 différents haut-parleurs. A première vu on a sur chaque côté 2 haut-parleurs des mediums et des aigu, et au milieu les 2 basses. Le tout bien fixé avec des vis. Cette disposition permet de gagner un maximum de stéréo qui se fait très bien ressentir à moins de 30 cm et au-delà elle est presque imperceptible. En écoutant « Flirting With June » de Les Cordons par exemple, qui utilise à fond la stéréo, on sent une différence en switchant entre mono et stéréo depuis les paramètres Windows 10 mais vraiment très légère.

      

NOTE 4.5/5

 

Conclusion

  • Cette enceinte est donc, même avec une batterie, plus fixe que nomade. Avec quelques points à améliorer elle ressort avec une note de 4/5 pour sa qualité sonore avant tout. Pour finir cet article je vous propose un récapitulatif des points fort et de ses points faibles. Merci de m’avoir lu et à bientôt ! MRAW

Positif

Négatif

Qualité audio Pas de kit main libre
Potentiomètre Difficile à placer en extérieur
Bonne Autonomie Impossible à recharger sans prise

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.